Newsletter
Inscrivez-vous à ma Newsletter afin de recevoir l'ensemble de mon actualité


Contactez-nous

Sur Facebook :

Sur Twitter :


Permanence parlementaire :

2, faubourg d'Orléans, 45300 Pithiviers

Tél : 02 38 30 53 67
Fax : 02 38 30 15 74

courriel @

Bureau à l'Assemblée Nationale :

126, rue de l'Université, 75355 Paris Cedex 07 SP

Tél : 01 40 63 72 44
Fax : 01 40 63 78 72

courriel @

 

Vous êtes ici : Travail parlementaire >> Groupe d'étude de la Langue des Signes

 Groupe d'étude de la Langue des Signes

 

Les Groupes d'études:

Il existe au sein de l’assemblée nationale un nombre important de groupes d’études (85 sous l'actuelle législature). Ceux-ci sont créés pour permettre aux parlementaires de se familiariser sur une question bien particulière, suivre son actualité. Ils peuvent ainsi, en toute connaissance, effectuer leur activité parlementaire nourrie du travail en groupe d'études.

Liste des Groupes d'études

Les Groupes d'études de l'Assemblée nationale répondent à des règles précises d'agrément, d'organisation et de fonctionnement. En effet ces groupes doivent respecter les prescriptions de l'article 23 de l'Assemblée nationale qui interdit la constitution de groupes de défense d'intérêts particuliers, locaux ou professionnels.

 

La création du Groupe d'études sur la Langue des Signes Française

Suite à la proposition de loi sur le dépistage de la surdité à la naissance, de nombreux sourds ont fait part de leur incompréhension et le débat législatif a permis de mesurer le fossé d’incompréhension entre le monde des sourds et celui des entendants.

La Langue des Signes Française n'est pas qu'un simple langage, c'est une véritable culture à part entière et ce projet de loi a été vécu comme une atteinte à la culture sourde.

Cet évènement a été le déclencheur de la volonté de Marianne DUBOIS de créer ce Groupe d'études pour sensibiliser les députés sur la Langue des Signes, et la culture sourde, faire évoluer les mentalités et faire se rapprocher le monde des entendants de celui du monde des sourds.

Le Goupe d'études sur la Langue des Signes Françaises a ainsi été constitué le 28 juin 2011 et comptait, sous la Présidence de Marianne DUBOIS, 36 parlementaires.

Alors que la plupart des groupes d'études se réunissent 2 à 3 fois par an, le groupe d'études sur la Langue des Signes Française a pu se réunir 7 fois en l'espace de 5 mois et auditionner la plupart des acteurs de la surdité dans des domaines très variés.

Marianne Dubois a encore souhaité que la Fédération Nationale des Sourds de France puisse suivre l’intégralité des travaux pour pouvoir en témoigner.

 

XIVème législature: le Groupe d'études sur la Langue des Signes Française

Le Groupe d'études sur la Langue des Signes Française s'est à nouveau constitué le 5 février 2013.

Sous la co-Présidence de Marianne Dubois et de Jérôme Guedj, le groupe d'études compte désormais 21 députés.

 

Marianne Dubois a participé le 15 juillet aux travaux de l'université d'été de la culture sourde organisée par l'Association 2LPE à Cerizay (79).

Article de la Nouvelle République du 15 juillet 2016

 

 

Mardi 29 septembre 2015

À l'occasion de la semaine mondiale des sourds, le groupe d'études sur la Langue des Signes Française de l'Assemblée nationale a organisé un colloque sur le  thème : "Sourd et Citoyen: la langue des signes, un vecteur essentiel?"

Isabelle Carré, comédienne et marraine de l’association Art’Sign était l'invitée d'honneur de ce 1er colloque organisé à l'Assemblée nationale. Son introduction par son témoignage sur la découverte de la langue des signes et de la culture sourde a été particulièrement émouvant.

Le colloque s'est organisé autour de 2 tables rondes.

La 1ère abordait la question: "la langue des signes française (LSF) ets-elle une langue à part entière?"

Sont intervenus, Mme Florence Encrevé, maître de conférence en linguistique, sur l’histoire de la langue des signes française (LSF), M. Aurélien Mancino, professionnel de la psychologie du développement sociocognitif, sur l’utilité de la LSF, M. Jean-Louis Brugeille, inspecteur académique, sur le bilan en matière d’enseignement et M. Philippe Balin, directeur général de l’association de patronage de l’Institut régional des jeunes sourds d’Orléans (APIRJSO).

Le sujet de la 2ème table ronde: "Quel avenir citoyen pour les sourds?"

Intervenaient: M.Jérémie Boroy, Président de l'association Aditevent, sur l'accessibilité, M; Pascal Marceau, ingénieur ne bâtiment, sur la discrimination et Mme Noémie Churlet, Directrice de publication du magasine Art'Pi, sur la démarche du magazine.

Les tables rondes et les interventions de la salle ont permis de faire un état des lieux de la place faite à la communauté sourde au sein de notre société et des moyens pour que chaque personne sourde puisse effectivement exercer sa citoyenneté.



Mardi 5 mai 2015

Le Groupe d'études de l'assemblée nationale sur la Langue des Signes Française a reçu les représentantes de l'association Art'Sign, association culturelle autour de la Langue des Signes.

L'association a présenté son activité et plus particulièrement le magazine Art'Pi, magazine gratuit à destination des sourds et entendants. Un magazine d'une très grande qualité qui rencontre un très grand succès mais que l'Association a beaucoup de difficultés à produire et diffuser.

Les parlementaires et l'association ont encore examiné l'idée d'une action au sein de l'Assemblée nationale pour commémorer la journée mondiale de la surdité.

http://artsign.blogspot.fr/

 

10 décembre 2012

Tricentenaire de la naissance de l'Abbé de l'Epé

Tout au long de cette année, nous avons célébré le tricentenaire de la naissance de l'abbé de l'Epée.

Pour reprendre le slogan du site de la Fédération Nationale des Sourds de France (http://www.fnsf.org/300ans/) :

« Trois cents ans d'histoires de Sourds, d'histoires de signes »

En cette fin d'année de célébration, j'ai adressé un courrier à Monsieur le Président de la République sur la nécessaire reconnaissance de la Nation à l'égard de l'abbé de l'Epée en permettant l'entrée de ses cendres au Panthéon.

Ce geste symbolique constituerait un signe fort adressé à nos concitoyens sourds et malentendants.


Actualités au Parlement
dimanche 03 dcembre 2017

La commission de la défense nationale a confié à Marianne Dubois et Emilie Guerel une mission d'information sur le service national universel.

Cette mission s'inscrit dans le cadre de a promesse électorale du Président de la République de rétablir une forme de sevice national.

Le rapport de la mission sera rendu en janvier 2018.

La mission, composition et agenda: LIEN


dimanche 03 dcembre 2017

L'Assemblée nationale examinait le 31 octobre les crédits de la mission "Anciens combattants, liens Armée-Nation" dans le cadre du projet de loi de finances 2018. Intervention de Marianne Dubois au nom du groupe Les Républicains.

Vidéo: https://youtu.be/TmEeN-M6lDw

Compte rendu: LIEN