Ce jeudi 20 décembre, j’ai répondu favorablement à l’invitation de l’association d’aide à domicile UNA de Neuville aux Bois.

J’ai accompagné les intervenantes chez les particuliers et constater leur professionnalisme et la pénibilité de cette profession qu’il est urgent de revaloriser.

Le témoignage de Laurence H., une intervenante est éloquent.
En juin 2018, le Président de la République annonçait qu’une loi serait examinée avant la fin de cette année à l’issue d’un débat national.

Il serait temps que ce texte nous soit soumis pour examiner, entre autres, les conditions des intervenantes.