Ce soir le projet de loi relatif aux mesures d’urgence a été adopté définitivement par l’Assemblée nationale. Outre les questions électorales, l’article 5 relatif aux restrictions de liberté suite à l’état d’urgence sanitaire a fait l’objet de débat et permis de définir un équilibre plus acceptable du point de vue des libertés.

Un accord a également été trouvé entre les représentants des entreprises du bâtiment et des travaux publics et le Gouvernement. Ils se sont accordés sur plusieurs principes permettant de renforcer, dans les tout prochains jours, la continuité de l’activité du secteur et la poursuite des chantiers.
Le communiqué de la FFB : https://www.ffbatiment.fr/federation-francaise-du-batiment/laffb/salle_de_presse/communiques_de_presse/covid-19-continuite-de-l-activite-pour-les-entreprises-du-batiment-et-des-travaux-publics.html?fbclid=IwAR0TLV6Rqm8uPzOY_txY39p4dMSUyCJjmWsZNhXnMXcKguAEnBVs2ddKopE

Le ministère de la cohésion des territoires publie également sur son site un document, régulièrement mis à jour, sur la « Continuité des services publics locaux dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire » à destination des collectivités. https://www.cohesion-territoires.gouv.fr/continuite-des-services-publics-locaux-dans-le-cadre-de-letat-durgence-sanitaire?fbclid=IwAR1LjPmC3Ii_TlchYO0jiPvXs8Dc2g-jo7TY14WdpFBvr8FuL5XAEEGHCww

Beaucoup d’autres sujets restent à examiner et demain je serai en visioconférence avec mon groupe parlementaire Les Républicains et plus tard avec le préfet de région et du département.

Portez-vous bien, Marianne