Enfin…

Le ministre de l’économie et des finances annonce que le gouvernement consent à passer le seuil de perte de chiffre d’affaires de 70 à 50 % pour bénéficier du fonds de solidarité et dès le mois de mars.

Il y a 10 jours, ce même gouvernement refusait d’adopter notre amendement qui allait dans ce sens dans le cadre du projet de loi de finance rectificatif.

Il reste beaucoup à faire, en particulier pour les maraîchers, horticulteurs et pépiniéristes comme je le mentionne au premier ministre dans ce courrier.