Chaque élection, et plus encore les élections municipales où nous désignons nos élus de proximité, apporte son lot de satisfactions et de regrets.

Au titre des satisfactions, je salue le retour gagnant de Serge Grouard dans notre capitale régionale. Les orléanais ont souhaité récompenser la constance et la fidélité d’un homme et d’une équipe à leur ville, tout comme les habitants de Malesherbes avec l’élection d’Hervé Gaurat.

Je regrette que mon amie Marie-Agnès Linguet n’ait pas su convaincre les fleuryssois de poursuivre l’action entreprise, dans la continuité de celle de Pierre Bauchet.
Quant à Pithiviers, je suis attristée pour les pithivériens que certains candidats aient placé leurs égos ou leur conviction partisane avant l’intérêt général de leur ville.

Je souhaite à tous les nouveaux élus beaucoup de courage pour les six années à venir au servir de leurs concitoyens.