L’Assemblée nationale s’est réunie pour rendre un hommage à Samuel Paty, assassiné parce qu’il enseignait la Liberté !