Tout projet de loi ayant trait de près ou de loin au monde animal provoque son lot de dérives, d’amalgames voire de propos extrêmes.

En cosignant la tribune de Muriel Bec, je souhaite rappeler, pour en côtoyer certains, que la grande majorité des gens qui travaillent avec les animaux sauvages possèdent un savoir précieux, une pratique respectueuse, des codes de conduite stricts et une éthique

Tribune à retrouver ici : https://www.lefigaro.fr/vox/societe/animaux-peut-on-voter-une-loi-de-lutte-contre-la-maltraitance-sans-avoir-defini-la-maltraitance-20210216?fbclid=IwAR32OgVcyR0wzZq3WS6rT5YyrlCaYXuuddNs_17XledugNB4jR_Lq9rPH60