Remise des insignes d’Officier dans l’Ordre national du Mérite à François Rollin

Mardi 5 Novembre, au Ministère des Solidarités et de la Santé, Madame la Ministre remettait les insignes d’Officier dans l’Ordre national du Mérite à François Rollin pour sa carrière de médecin, puis de médecin chez nos pompiers du Loiret.

Il a beaucoup œuvré pour la médecine mentale et pour aider les familles en cas de décès d’un proche.

2019-11-06T10:29:52+01:00 6 novembre 2019|

Hommage au Brigadier-chef Ronan Pointeau aux Invalides

Le brigadier Ronan Pointeau, du 1er régiment de spahis, est mort le samedi 2 novembre au Mali, après le déclenchement d’un engin explosif au passage de son véhicule blindé.

‪Hommage à ce soldat. Une pensée émue pour sa famille, ses proches et ses frères d’armes.

2019-11-05T17:02:45+01:00 5 novembre 2019|

Indice de retraite des combattants

Ce Mercredi 30 octobre à l’Assemblée nationale, poursuite des discussions où j’ai défendu un amendement pour augmenter l’indice de retraite du combattant.
Un signal positif au monde combattant qui devait permettre de rattraper l’inflation et à charge constante pour le budget de l’Etat.

Amendement rejeté par la majorité gouvernementale …

2019-10-31T10:45:15+01:00 31 octobre 2019|

Assainissement non collectif: les zones rurales non prioritaires

Interpellée par plusieurs personnes de sa circonscription, Marianne Dubois a pu interroger le ministre de la transition écologique et solidaire dans le cadre des questions orales sur le financement des travaux d’assainissement non collectif des particuliers.
Dans sa réponse, la secrétaire d’Etat confirme que la mise aux normes des installations d’assainissement non collectif des particuliers n’est plus une priorité pour le gouvernement !
Une nouvelle fois le gouvernement fait le choix de marginaliser la ruralité, quitte à revenir sur les engagements pris à travers les agences de l’eau.
Une nouvelle démonstration de la discrimination entre gens des villes et gens des champs…
2019-06-06T12:34:22+02:00 6 juin 2019|

Question au gouvernement – Service national universel

Quelques jours après que le gouvernement ait dévoilé les contours du futur service national universel en réponse à la promesse électorale du Président de la République, Marianne Dubois interroge le premier ministre:

« Monsieur le Premier ministre, je voudrais tout d’abord rendre hommage à nos militaires, qui nous protègent au péril de leur vie et font notre fierté comme en témoigne le récent défilé du 14 juillet.

Nos militaires méritent le soutien actif de la représentation nationale. Nous avions fait part de nos inquiétudes à ce sujet, lors de la discussion de la loi de programmation militaire 2019-2025. Elle est maintenant votée ; il vous appartient de la mettre en œuvre et de garantir à nos soldats les moyens nécessaires à leur mission.

Cependant, certaines annonces récentes nous alertent, je veux parler de celles relatives au service national universel, le SNU. Certaines ambiguïtés doivent être levées au plus vite : le financement, l’encadrement, le calendrier, une réforme éventuelle de la Constitution.

Le Président Macron aime répéter qu’il fait ce qu’il dit, mais la communication et les slogans ne résistent pas toujours à l’épreuve des faits. Cette promesse de campagne, clairement, n’était ni préparée, ni travaillée, ni budgétée. D’ailleurs, en un an, quatre rapports sur le sujet ont été produits : par l’administration, l’Assemblée nationale, le Sénat puis par la commission mise en place spécialement. Trois d’entre eux soulignaient les difficultés et le coût d’un tel projet.

Le projet final se bornera à imposer aux jeunes, autour de seize ans, une période d’un mois dont quinze jours en structure d’hébergement. Les conclusions du rapport évoquent un coût d’un peu moins de 2 milliards d’euros par an quand le système sera en place. Il faudra dépenser 12 milliards d’euros en sept ans pour les infrastructures.

Quelle est la finalité de votre service national universel ? Quelle sera sa forme précise ? Les militaires seront-ils, oui ou non, associés à la formation des encadrants du SNU ? J’ai peur que l’objectif du Gouvernement ne soit pas d’apporter une réponse sociétale – que nous aurions pu largement soutenir –, mais plutôt de tenter de sauver le crédit du Président et ses déclarations fantasques de la campagne présidentielle. »

2018-08-02T19:44:51+02:00 18 juillet 2018|

Groupe d’étude – Langue des Signes Française

Le Groupe d’étude de la Langue des Signes Française (LSF) est né sous la XIIIème législature à l’initiative de Marianne Dubois.

L’objectif du groupe d’études est de sensibiliser l’ensemble des députés sur le monde des sourds et mettre en place un espace de dialogue entre les associations liées à la surdité et le parlement.

Sous cette XVème législature, nous connaîtrons un moment fort avec le congrès mondial des sourds du 23 au 27 juillet 2019 à Paris, l’occasion de mettre en avant notre population sourde.

Le groupe d’étude sur la LSF est composé de 13 députés, où toutes les formations politiques sont représentées, à l’exception des Insoumis.

Réunion du groupe d’étude du 5 juillet sur la thématique de l’accès à la scolarisation des enfants sourds:

Etaient présents à cette réunion:

Fédération Nationale des Sourds de France – FNSF Mme Delphine KHOLOUKHOEV Commission Education FNSF
Mme Ronit LAGUERRIERE Vice-Présidente
Association Nationale des Parents d’Enfants Sourds – ANPES Mme Cathrine VELLA Présidente
M. Florian THILLE  
Association 2 Langues Pour une Education – 2LPE Mme Christell LAMOTHE Présidente
M. Mêal BIN Vice-Président
Association Française des Formateurs et Enseignants de/en Langue des Signes – AFFELS M. Bernard GEOFFROY Président
Mme Ariane MESSAC Secrétaire
Cabinet Benjamin Pitcho – Avocats à la Cour Mme Mila PETKOVA Avocate

2018-08-02T20:15:54+02:00 5 juillet 2018|

Un rapport qui dérange ?

Communiqué de presse sur notre rapport parlementaire sur le service national universel : un rapport qui dérange ?

Rapport Parlementaire service Universel

2018-02-14T09:52:08+01:00 13 février 2018|

Le Service National Universel

La commission de la défense nationale a confié à Marianne Dubois et Emilie Guerel une mission d’information sur le service national universel.

Cette mission s’inscrit dans le cadre de la promesse électorale du Président de la République de rétablir une forme de service national.

Le rapport de la mission sera rendu en janvier 2018.

La mission, sa composition et l’agenda.

2018-03-20T14:43:34+01:00 13 février 2018|