Crise sanitaire : stop au temps perdu

Le Premier ministre sollicitait un vote du parlement sur les nouvelles dispositions décidées par le Président de la République pour faire face à la pandémie.
Comme l’a exprimé Damien Abad, notre président de groupe « Les Républicains » – dont une partie du discours est reproduit ci-après – nous n’avons pas pris part à ce vote, comme l’ensemble des groupes d’opposition.

« Monsieur le Premier ministre, nous n’avons pas vocation à endosser vos erreurs ni à valider votre gestion sanitaire chaotique.
Nous ne serons pas comptables de vos propres échecs sur les masques, les tests salivaires, les lits de réanimation et les vaccins.
Alors vous nous demandez aujourd’hui de voter sur des décisions qui ont déjà été prises hier. Et bien nous ne participerons pas à cette mascarade démocratique, à ce simulacre de consultation. Car ici nous sommes le Parlement et le Parlement n’est ni une Chambre d’enregistrement ni une Assemblée de commentateurs spectatrice de ce qui se dit et se décide à l’Elysée.
Ici on est là pour voter la loi, pas pour adouber la parole jupitérienne. Et si vous voulez engager la responsabilité de votre Gouvernement, et bien posez-nous la question de confiance et utilisez l’article 49 de la Constitution !
Le 50-1, c’est l’arme des faibles, c’est le « courage-fuyons ! » d’un Gouvernement aux abois et c’est la démocratie du vote inutile, puisque tout est déjà dans le marbre, rien ne changera, que nous votions pour ou contre.
Nous ne sommes pas là pour valider vos échecs successifs mais pour proposer une stratégie de vaccination claire, efficace et transparente, afin de donner aux Français un nouvel horizon plutôt qu’un mirage de plus.
Nous ne prendrons pas part au vote, en vous renvoyant avec l’ensemble des oppositions à votre propre isolement et en vous laissant assumer seul la bérézina de votre politique sanitaire dont vous portez l’entière responsabilité. »
2021-04-06T11:30:11+02:00 1 avril 2021|

Journée internationale des droits des femmes

En ce 8 mars, journée internationale des droits des femmes, j’ai une pensée pour toutes ces femmes qui, au quotidien, ont fait et font évoluer nos droits fondamentaux dans la société.

Cet engagement au quotidien souvent semé d’embûches n’est pas un combat contre mais avec les hommes !

2021-03-09T14:59:49+01:00 8 mars 2021|

Hommage à Olivier Dassault

C’est avec beaucoup de tristesse que j’apprends le décès brutal d’Olivier Dassault.

Engagé, érudit, bienveillant, passionnant et passionné, Olivier était un pilier de notre famille politique mais aussi et surtout de notre Assemblée nationale.

Une pensée émue pour sa famille et ses proches

2021-03-09T14:58:26+01:00 7 mars 2021|

QAG Aide à domicile

Lors des Questions au Gouvernement (QAG) de ce mardi 16 Février, j’ai souhaité relayer le cri d’alarme des professionnels du secteur associatif de l’aide, de l’accompagnement et des soins à domicile, grands oubliés du Ségur de la Santé.

Ces professionnels sont en première ligne, ils se battent chaque jour pour apporter leurs services à notre population la plus fragile. Leur pérennité est menacée alors que les besoins ne cessent de croître.

J’ai demandé au gouvernement les réponses qu’il entendait apporter pour renouer avec l’attractivité d’une profession essentielle. Et ce, sans reporter une nouvelle fois cette charge aux départements.

Ils attendent des actes et non plus des discours !

2021-02-16T17:02:38+01:00 16 février 2021|

Projet de loi confortant le respect des principes de la République

Cette semaine débute à l’Assemblée nationale le débat dans l’hémicycle sur le projet de loi confortant le respect des principes de la République.

Un énième texte présenté par la majorité gouvernementale sensé apporter des réponses à la dilution des principes de la République et au terrorisme islamiste en particulier.

Un énième texte qui oublie simplement de traiter de la radicalisation !

Un énième texte sur lequel la majorité parlementaire refuse toute discussion d’amendements…

Pourtant les réponses existent et nous les formulons.

2021-02-11T16:01:37+01:00 2 février 2021|

Newsletter Janvier 2021

Retrouvez une sélection de mon activité parlementaire pour le mois de janvier, dans cette édition de ma newsletter mensuelle !

Lien newsletter : Janvier 2021

2021-02-18T11:39:43+01:00 1 février 2021|

Désertification médicale : Formation des professionnels

Mardi 26 janvier, j’interrogeais le gouvernement sur l’absence de résultat de sa politique contre la désertification médicale qui ne cesse de progresser. La réponse du gouvernement a été comme toujours sur ce sujet fuyante.
Mercredi, je tombe sur un article de notre hebdomadaire local relatant l’ouverture d’un centre médical à Chécy et de « l’heureuse » arrivée de quatre médecins : un espagnol, deux roumains et un grec !
Il n’en fallait pas moins pour que j’adresse le courrier ci-joint au Ministre de la Santé lui suggérant, à défaut d’être en capacité de former des professionnels de la santé, de former des interprètes et les mettre à disposition de nos cabinets médicaux…
2021-02-03T12:30:06+01:00 29 janvier 2021|

Proposition de loi visant à renforcer la lutte contre la maltraitance animale

Alors que cette période de crises appellerait à débattre de sujets d’actualité, la proposition de loi (PPL) visant à renforcer la lutte contre la maltraitance animale est en débat dans notre hémicycle.

La façon dont nous traitons les animaux en dit beaucoup de nous-même et des mesures de bon sens sont proposées comme :
– l’interdiction de vente en ligne
– le durcissement des sanctions contre les actes de cruauté
– l’installation d’un certificat de connaissance quand on acquiert un animal
Mais attention aux raccourcis et aux amalgames. Cette PPL tente de criminaliser certains professionnels, comme ceux du cirque.
Comme dans tout projet de loi, il faut savoir raison garder ; à savoir le fait qu’un animal sauvage est né dans la nature, un animal non domestique est né en captivité.

Au moment d’examiner ce texte, j’ai une pensée pour le monde circassien, l’ours Valentin et son « papa » Frédéric.

https://www.assemblee-nationale.fr/dyn/actualites-accueil-hub/lutte-contre-la-maltraitance-animale-examen-de-la-proposition-de-loi?fbclid=IwAR0ERZYxL8QhgQBvj9k3YIKxL30c29gaGlOE5_3fb50_Sz3DD6TFP9kbcPQ

2021-01-27T11:32:16+01:00 27 janvier 2021|

QAG : Désertification médicale

Ce 26 janvier au matin, dans le cadre des questions au gouvernement, j’ai interpellé le ministre de la santé sur l’autre pandémie qui sévit, particulièrement en milieu rural : la désertification médicale.

Si les acteurs locaux sont fortement mobilisés pour permettre l’accueil de nouveaux professionnels de santé, la pénurie ne cesse de progresser.
La politique de santé publique s’apparente dorénavant à une gestion de la pénurie sans pour autant que l’État n’apporte les vrais réponses à cette problématique.
J’ai rappelé au Ministre que : « Préparer l’avenir ne saurait se résumer à produire des investissements financiers, ou des outils informatiques, aujourd’hui investissement humain est indispensable pour apporter à notre population une sécurité sanitaire digne du 21ème siècle. »

https://www.youtube.com/watch?fbclid=IwAR09xzblZdmMkjINefgPWt2xqDEIdrsR9__UXnNKlKSv9xy-3uOOzzEsopM&v=Uk5ua8mTTHQ&feature=youtu.be

2021-01-26T14:15:02+01:00 26 janvier 2021|
Charger les articles suivants
Aller en haut