Projet de loi confortant le respect des principes de la République

Cette semaine débute à l’Assemblée nationale le débat dans l’hémicycle sur le projet de loi confortant le respect des principes de la République.

Un énième texte présenté par la majorité gouvernementale sensé apporter des réponses à la dilution des principes de la République et au terrorisme islamiste en particulier.

Un énième texte qui oublie simplement de traiter de la radicalisation !

Un énième texte sur lequel la majorité parlementaire refuse toute discussion d’amendements…

Pourtant les réponses existent et nous les formulons.

2021-02-11T16:01:37+01:00 2 février 2021|

Newsletter Janvier 2021

Retrouvez une sélection de mon activité parlementaire pour le mois de janvier, dans cette édition de ma newsletter mensuelle !

Lien newsletter : Janvier 2021

2021-02-18T11:39:43+01:00 1 février 2021|

Désertification médicale : Formation des professionnels

Mardi 26 janvier, j’interrogeais le gouvernement sur l’absence de résultat de sa politique contre la désertification médicale qui ne cesse de progresser. La réponse du gouvernement a été comme toujours sur ce sujet fuyante.
Mercredi, je tombe sur un article de notre hebdomadaire local relatant l’ouverture d’un centre médical à Chécy et de « l’heureuse » arrivée de quatre médecins : un espagnol, deux roumains et un grec !
Il n’en fallait pas moins pour que j’adresse le courrier ci-joint au Ministre de la Santé lui suggérant, à défaut d’être en capacité de former des professionnels de la santé, de former des interprètes et les mettre à disposition de nos cabinets médicaux…
2021-02-03T12:30:06+01:00 29 janvier 2021|

Proposition de loi visant à renforcer la lutte contre la maltraitance animale

Alors que cette période de crises appellerait à débattre de sujets d’actualité, la proposition de loi (PPL) visant à renforcer la lutte contre la maltraitance animale est en débat dans notre hémicycle.

La façon dont nous traitons les animaux en dit beaucoup de nous-même et des mesures de bon sens sont proposées comme :
– l’interdiction de vente en ligne
– le durcissement des sanctions contre les actes de cruauté
– l’installation d’un certificat de connaissance quand on acquiert un animal
Mais attention aux raccourcis et aux amalgames. Cette PPL tente de criminaliser certains professionnels, comme ceux du cirque.
Comme dans tout projet de loi, il faut savoir raison garder ; à savoir le fait qu’un animal sauvage est né dans la nature, un animal non domestique est né en captivité.

Au moment d’examiner ce texte, j’ai une pensée pour le monde circassien, l’ours Valentin et son « papa » Frédéric.

https://www.assemblee-nationale.fr/dyn/actualites-accueil-hub/lutte-contre-la-maltraitance-animale-examen-de-la-proposition-de-loi?fbclid=IwAR0ERZYxL8QhgQBvj9k3YIKxL30c29gaGlOE5_3fb50_Sz3DD6TFP9kbcPQ

2021-01-27T11:32:16+01:00 27 janvier 2021|

QAG : Désertification médicale

Ce 26 janvier au matin, dans le cadre des questions au gouvernement, j’ai interpellé le ministre de la santé sur l’autre pandémie qui sévit, particulièrement en milieu rural : la désertification médicale.

Si les acteurs locaux sont fortement mobilisés pour permettre l’accueil de nouveaux professionnels de santé, la pénurie ne cesse de progresser.
La politique de santé publique s’apparente dorénavant à une gestion de la pénurie sans pour autant que l’État n’apporte les vrais réponses à cette problématique.
J’ai rappelé au Ministre que : « Préparer l’avenir ne saurait se résumer à produire des investissements financiers, ou des outils informatiques, aujourd’hui investissement humain est indispensable pour apporter à notre population une sécurité sanitaire digne du 21ème siècle. »

https://www.youtube.com/watch?fbclid=IwAR09xzblZdmMkjINefgPWt2xqDEIdrsR9__UXnNKlKSv9xy-3uOOzzEsopM&v=Uk5ua8mTTHQ&feature=youtu.be

2021-01-26T14:15:02+01:00 26 janvier 2021|

Les moyens d’interpeler le gouvernement

Les interpellations du député sont nombreuses sur des sujets très divers et ils disposent de plusieurs voies pour interpeller à son tour les membres du gouvernement.

Le courrier est bien sûr la première option qui vient à l’esprit mais il existe aussi les questions « institutionnelles » qui ont le mérite d’être publiques, comme les réponses. Ces dernières, publiées au Journal officiel, revêtent dès lors un caractère de droit.

Les questions au gouvernement, dites QAG, du mardi à 15h00 dans l’hémicycle sont les plus connues et suivies.Plus intéressantes encore sont les questions orales sans débat qui, elles, sont programmées tous les trimestres. Ce nom est ambigu puisque ces questions, contrairement au QAG, laissent la possibilité au parlementaire de répondre sur un temps plus long. Elles ont encore la particularité, contrairement aux QAG, de pouvoir s’appuyer sur l’actualité locale.

Dernières options, les questions écrites que chaque parlementaire peut adresser aux ministres dans la limite de 52 questions par session. Celles-ci peuvent être consulter (ainsi que les réponses quand elles parviennent effectivement !) sur le site de l’Assemblée nationale : https://www2.assemblee-nationale.fr/recherche/questions

Ainsi parmi mes dernières questions posées au gouvernement:

– Sur le projet de réorganisation du groupe EDF et les conséquences pour les entreprises françaises, notamment pour leur compétitivité.

– Sur les bilans du service public inclusif et de la mise en place des PIALS (pôles inclusifs d’accompagnement localisés)

– Sur la situation dramatique des professionnels de l’événementiel

– Sur le coût pour la collectivité des forces de l’ordre blessés dans le cadre de l’exercice de leurs missions

– Sur l’inégalité de traitement des bénévoles et professionnels du secteur social et médico-social associatif face à la prime exceptionnelle covid-19.

– Sur le plan pollinisateur et arboriculture

2021-02-03T13:40:25+01:00 25 janvier 2021|

Propositions de loi et propositions de résolutions les Républicains

Jeudi 3 Décembre, à l’Assemblée nationale, la journée était consacrée aux textes proposés par le groupe Les Républicains.

Seules deux résolutions ont été adoptées (sur les six proposées) :
La résolution pour renforcer le dépistage juste avant, et juste après, les fêtes de fin d’année. Cette proposition de résolution invite le Gouvernement à renforcer sa stratégie de dépistage pour accompagner et sécuriser le déconfinement à venir.
La résolution visant à protéger le peuple arménien et les minorités chrétiennes d’Europe et d’Orient. Cette résolution invite le Gouvernement à :
– Protéger la population arménienne, meurtrie par ce conflit armé de grande ampleur dans le Sud Caucase.
– Reconnaître la République du Haut-Karabakh et à faire de cette reconnaissance un instrument de négociations en vue de l’établissement d’une paix durable.
– Mettre définitivement fin, avec nos partenaires européens, au processus d’adhésion de la Turquie à l’Union Européenne.
– Réaffirmer les valeurs de l’Union européenne fondées sur la défense des droits de l’homme et des libertés fondamentales.
– Défendre activement les communautés chrétiennes minoritaires menacées en Europe, en Orient et dans le monde.
Nos quatre propositions de loi ont été rejetées :
– Modifier la Constitution pour garantir la prééminence des lois de la République
– Exclure les étrangers en situation irrégulière du bénéfice de la tarification sociale dans les transports
– Instaurer une carte vitale biométrique
– Mettre en place un développement plus raisonné des éoliennes en éloignant les éoliennes de plus de 180 mètres de hauteur, à au moins 1500 mètres des habitations
Je regrette qu’une fois de plus la majorité gouvernementale a, au cours de cette journée, privilégié les intérêts partisans à l’intérêt général.
2020-12-04T14:23:46+01:00 4 décembre 2020|

Tournage de l’émission C Politique à l’Assemblée Nationale

Tournage de l’émission C politique sur la proposition de loi de ma collègue Laurence Trastour-Isnart, dont je suis co-signataire, sur la reconnaissance des symptômes du Covid-19 et la prise en charge des personnes atteintes.
Cette émission est programmée le dimanche 13 décembre.

2020-12-04T14:20:46+01:00 2 décembre 2020|

Loi Sécurité Globale : Vote 1e lecture

En cette fin d’après midi l’Assemblée nationale se prononçait sur le projet de loi de sécurité globale avec le vote solennel en première lecture.

Un texte qui a fait beaucoup réagir entre les tenants de plus de moyens et de protection pour nos forces de l’ordre et ceux y voyant une atteinte disproportionnée à nos libertés publiques.

Rappelons que ce texte reprend en partie les conclusions d’un rapport parlementaire sur le continuum de sécurité. Rapport ressorti opportunément des cartons par un ministre de l’Intérieur empressé d’apporter une réponse législative aux dernières exactions islamistes.

Tout en étant réservée sur les avancées réelles de ce texte, j’ai voté favorablement pour cette énième loi sécuritaire. Comme nous pouvons tous le constater dans nos territoires la première des réponses se trouve du côté de la réponse pénale trop lente et complaisante.
L’arsenal juridique est bien présent, reste à le mobiliser effectivement et efficacement.

2020-11-24T21:34:51+01:00 24 novembre 2020|

Confinement : Défendons nos commerces de proximité

Nos commerces sont le coeur de nos villes et villages. Ils se sont investis de façon importante pour se conformer aux protocoles sanitaires en vigueur. Défendons nos commerces de cette injustice !
Le gouvernement doit modifier sa copie sur les commerces non essentiels !

2020-10-31T14:48:35+01:00 31 octobre 2020|
Aller en haut